Header
  Accueil puce Experts puce ....
 

.



- Docteur en psychologie

- Ex-enseignant à l’Université Paris Ouest-Nanterre La Défense (sciences de l’éducation) et à la Faculté des sciences sociales de l’Institut catholique de Paris

- Président d’honneur de l’Association française et francophone de psychologie positive

- Créateur et webmaster du site psychologie-positive.net

- Formateur-consultant, conférencier

- Membre de l’Association française de psychologie communautaire
et des réseaux :
* Les convivialistes
* Ecole, changer de cap !
* Le printemps de l’éducation
- Membre du comité d’experts de Recherches et solidarités

- jacques.lecomte442@orange.fr

Découvrez mon blog

PRINCIPAUX CENTRES D’INTERET

OUVRAGES

CONFERENCES ET FORMATIONS (page actualisée régulièrement)

PRESENCE DANS LES MEDIAS (page actualisée régulièrement)

ARTICLES ET CHAPITRES DE LIVRES

PRINCIPAUX CENTRES D’INTERET
La psychologie positive appliquée (école, entreprise, santé, etc.)
La bonté humaine
La résilience
Le sens de la vie
Les entreprises humanistes
La prévention et la résolution des conflits

La psychologie positive appliquée
Je m’intéresse à tous les aspects de la psychologie positive et, plus généralement, à ce que l’on pourrait appeler les sciences humaines orientées positivement. C’est d’ailleurs ce qui m’a incité à coordonner l’ouvrage collectif Introduction à la psychologie positive, cité ci-dessous, et à créer ce site Internet, pour faire découvrir la richesse de cette approche.

Je suis très attaché à cette définition de la psychologie positive, proposée par Shelly Gable et Jonathan Haidt : « l’étude des conditions et processus qui contribuent à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des individus, des groupes et des institutions » (1).
Cette définition nous montre clairement que la psychologie positive ne se limite pas à l’étude du bonheur individuel, mais comporte une dimension collective et même sociétale.
C’est ainsi que la psychologie positive nous apporte de nouvelles connaissances sur l’être humain, qui peuvent avoir des applications pratiques très concrètes. En effet, les recherches contemporaines montrent que des valeurs et attitudes telles que la confiance en autrui, la coopération, le respect, l’empathie, la fraternité, ont du sens non seulement dans les relations interpersonnelles, mais également au niveau social et politique, et peuvent ainsi contribuer au bien commun. Ceci a été constaté dans des domaines aussi divers que l’éducation, la santé publique, le travail social, la justice, l’économie, l’environnement, l’entreprise, les relations internationales, etc.
A titre d’exemples, voici quelques résultats, parmi de nombreux autres :
- L’apprentissage coopératif est bien plus efficace que l’apprentissage compétitif, que ce soit en termes de résultats scolaires, d’ambiance dans la classe, de relations maître-élèves, etc.
- Les entreprises dans lesquelles les employés se sentent heureux de travailler, sont aussi rentables, et souvent plus, que celles où ils ne se sentent pas reconnus à leur juste valeur.
- La justice restauratrice (basée sur des rencontres facilitant l’empathie de l’agresseur vis-à-vis de la victime,) obtient des résultats bien meilleurs que la justice pénale traditionnelle, que ce soit en termes de satisfaction des victimes, de responsabilisation des délinquants ou encore de baisse de la récidive.
- Dans les relations internationales, la diplomatie basée sur la négociation est bien plus efficace que la dissuasion (menace du « bâton »), pour réduire le risque de guerre.

Mon prochain ouvrage sera consacré à la "politique positive". Ce sera une vaste synthèse de recherches et de présentations d’exemples concrets, montrant que les valeurs présentées ci-dessus peuvent s’appliquer à tous les domaines des politiques publiques.

La bonté humaine
Les médias nous inondent d’informations négatives sur l’être humain. Certes, la violence existe, mais elle ne doit pas nous faire oublier les autres facettes de la vie humaine.
Ma façon d’aborder l’existence repose sur une certaine conception de l’être humain, appuyée sur de multiples connaissances en sciences humaines, et que je qualifie d’optiréalisme. La synthèse de ces recherches est le sujet de l’ouvrage La bonté humaine que j’ai publié en 2012.
Lecomte Jacques (2012). La bonté humaine. Altruisme, empathie, générosité, Odile Jacob.

Cet ouvrage est divisé en deux parties.

La première partie présente ce fait : la bonté s’exprime dans des situations où l’on s’attendrait bien plus à la violence et à l’égoïsme.
Chaque chapitre de cette partie associe des résultats de recherches scientifiques (surtout issues de la psychologie sociale, de la sociologie, de la criminologie et de l’histoire) avec des histoires de vie.

La seconde partie s’efforce de comprendre les racines profondes de cette aptitude à la bonté chez l’être humain, au travers de connaissances en préhistoire et primatologie, en anthropologie, en psychologie du bébé et du jeune enfant, en neurobiologie et en économie expérimentale. Cette partie a donc pour objectif de poser quelques fondements majeurs sur lesquels il est possible de construire une conception à la fois optimiste et réaliste de l’être humain
Cette approche optiréaliste, qui nous permet d’agir pour un monde meilleur, est parfaitement résumée dans ces déclarations de Nelson Mandela et de Martin Luther King :

« J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidaient la miséricorde et la générosité. Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion. Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire. Même aux pires moments de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer. La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. » (N. Mandela) (2)

« Il y a un extraordinaire potentiel de bonté dans la nature humaine. Il y a quelque chose dans la nature humaine qui peut répondre à la bonté. Je sais bien que l’on risque de dire qu’il est irréaliste de croire que tous les individus sont bons. Eh bien, je n’ai pas dit cela. (…) L’homme n’est ni bon de façon innée, ni mauvais de façon innée ; il a des potentialités pour les deux. (…) C’est pour cela qu’un Jésus de Nazareth ou un Mohandas Gandhi peut faire appel aux êtres humains et à cet élément de bonté en eux, et qu’un Hitler peut faire appel à l’élément de mal en eux. Mais nous ne devons jamais oublier qu’il y a quelque chose dans la nature humaine qui peut répondre à la bonté. » (M. L. King) (3)

La résilience
Je suis impliqué dans ce thème à divers titres.

* J’ai écrit ou co-écrit trois ouvrages sur ce thème

* Ma thèse de doctorat en psychologie avait pour titre Briser le cycle de la violence ; quand d’anciens enfants maltraités deviennent des parents non-maltraitants.
Contrairement à une opinion commune, la très grande majorité des enfants maltraités deviennent des parents affectueux. Dans cette recherche qualitative (entretiens) et quantitative (questionnaires), j’ai analysé les processus ayant permis à des personnes maltraitées de devenir des parents affectueux.

* J’assure des interventions et des conférences sur ce thème auprès d’organismes de formation, d’institutions à caractère social, d’associations de victimes, etc.

Un élément majeur que je développe est que la résilience d’un enfant ou d’un jeune en souffrance est fondée sur l’association du lien, de la loi et du sens :
- le lien : une ou des rencontres fondatrices vont permettre à la personne de sentir reconnue, aimée. C’est là le fondement essentiel de la construction de la résilience.
- la loi (au sens symbolique) : les règles, un cadre structurant constituent un indispensable complément au lien.
- le sens (résultat du lien et de la loi). Si le jeune peut bénéficier de la présence d’adultes qui lui expriment de l’affection et qui posent un cadre structurant, il peut trouver une direction à sa vie ainsi qu’un sens à sa souffrance et à son existence.

Le sens de la vie
Ce thème me tient à cœur depuis de nombreuses années. Cela a abouti à l’écriture de l’ouvrage Donner un sens à sa vie.
Une des origines de ce livre vient d’une interrogation personnelle sur les liens existant entre bonheur, bien-être et sens. Dans quelle mesure ces éléments se recoupent-ils et se différencient-ils ?
Les résultats des recherches montrent que le bien-être (élément à court terme) et le sens (élément à long terme) sont complémentaires ; c’est lorsque l’individu éprouve vit ces deux expériences qu’il est véritablement heureux.

Les entreprises humanistes
Contrairement à une opinion commune, la plupart des personnes sont heureuses au travail (les 3/4 par exemple en France selon plusieurs enquêtes récentes). La finalité d’une entreprise ne devrait pas être le profit des actionnaires, mais le bien commun. Ce qui peut se traduire ainsi, dans le monde du travail :
– un lieu d’épanouissement et de réalisation personnels, dans des conditions satisfaisantes, matériellement et relationnellement ;
– des relations honnêtes avec les fournisseurs ;
– des produits ou des services de qualité pour le client ;
– un impact positif sur la société environnante (diminution du chômage et de la pauvreté, services rendus à la communauté) ;
– le respect de l’environnement, voire son amélioration.

L’ouvrage que j’ai consacré à ce thème aborde ces multiples facettes. Il montre que les entreprises humanistes sont fortes, non par calcul, mais par choix. Et elles peuvent changer le monde.

La prévention et la résolution des conflits
Je m’intéresse depuis longtemps à la négociation et à la médiation. J’ai suivi une formation à la médiation au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers, Paris) et j’ai réalisé plusieurs médiations au sein d’organisations. Par ailleurs, mon mémoire de DEA (diplôme appelé aujourd’hui Master recherche) a porté sur les processus cognitifs ayant conduit aux accords d’Oslo, lesquels ont valu le prix Nobel de la paix à Yasser Arafat, Shimon Peres et Yitzhak Rabin (ordre alphabétique).
Je suis notamment l’auteur de ce chapitre de livre : Lecomte J. (2009). La justice restauratrice, in J. Lecomte (2009). Introduction à la psychologie positive, Paris, Dunod, 257-270.

OUVRAGES

Je suis très attaché à la diffusion du savoir. J’ai été notamment journaliste pendant six ans, de 1992 à 1998, au sein du magazine Sciences Humaines. Je continue à exercer cette activité de diffusion des connaissances par la publication d’ouvrages.

-  Jacques Lecomte (2016), Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, Paris, Les Arènes.

-  Jacques Lecomte (2013), Les 30 notions de la psychologie, Paris, Dunod. (réédition, légèrement actualisée, de l’ouvrage Psychologie : Courants, débats, applications.
-  Jacques Lecomte (2012). La bonté humaine. Altruisme, empathie, générosité, Paris, Odile Jacob.
-  Jacques Lecomte (2010). La résilience : Se reconstruire après un traumatisme, Paris, Editions Rue d’Ulm.
-  Jacques Lecomte (2010), Elixir de bonheur, Paris, Interéditions.
-  Jacques Lecomte (dir.) (2009). Introduction à la psychologie positive, Paris, Dunod.
-  Jacques Lecomte (2008). Maxi-fiches de psychologie ; courants, débats, applications, Paris, Dunod.
-  Jacques Lecomte (2007). Donner un sens à sa vie, Paris, Odile Jacob.
-  Jacques Lecomte (2004). Guérir de son enfance, Paris, Odile Jacob.
-  Stefan Vanistendael et Jacques Lecomte (2000). Le bonheur est toujours possible, construire la résilience, Paris, Bayard.

CONFERENCES ET FORMATIONS

J’assure des formations et des accompagnements d’équipes au sein d’institutions de travail social, d’établissements scolaires, d’organismes publics, d’associations et d’entreprises. Ma règle de base est de conjuguer trois éléments :
-  apport de solides connaissances théoriques et empiriques
-  illustration par des cas concrets et par des exercices
-  relation interactive avec les participants

Mes formations portent sur les thèmes suivants :

- Education humaniste (à l’école et au sein de la famille)
- Empathie
- Fonctionnement positif des organisations
- Justice restauratrice
- Prévention et résolution des conflits
- Résilience
- Sens à la vie
- Sentiment d’efficacité personnelle

Je suis régulièrement appelé pour faire des conférences sur ces thèmes. Par ailleurs, j’ai réalisé plusieurs médiations au sein d’organisations.

Mes prochaines interventions :

Cette liste ne comporte pas les interventions réalisées "en interne" (formations au sein d’associations, d’entreprises, etc.)

- Paris, 25 juin 2016
Intervention lors du colloque : Convivialisme now ou Apocalypse tomorrow , avec également Edgar Morin, Alain Caillé et d’autres conférenciers.

- Angers, 30 juin 2016
Animation d’un symposium, lors du 8ème congrès européen de psychologie positive (cliquer ensuite sur Pistes novatrices de recherche en psychologie positive francophone.

- Lyon, 1-3 juillet 2016
Participation aux Dialogues en humanité, avec également Patrick Viveret et beaucoup d’autres...

- Annecy, 5 juillet 2016
Journée Université d’été : Les entreprises humanistes ; l’Appreciative inquiry, avec Jean-Christophe Barralis.

- Namur, 29 septembre 2016
Conférence : Peut-on être optimiste aujourd’hui ?

PRESENCE DANS LES MEDIAS

Interview : Etre heureux au travail, c’est possible, par Sylvie Aghabachian, dans Les Echos, 22 juin 2016.

Interview : "People, profit, planet" : Comment le concept des 3P va révolutionner nos entreprises, par Frédérique Guénot, dans Focus RH, 20 juin 2016.

Recension : Non, l’argent n’est pas le moteur, de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde par Annie Kahn, dans Le Monde, 9 juin 2016.

Interview, au sujet de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde par Alexia Eychenne, dans Socialter, juin-juillet 2016.

Interview sur Les entreprises humanistes par Florence Farion, dans l’émission Egosystème sur la Radio Télévision Suisse, le 28 mai 2016.

Interview, au sein de l’article L’idée d’un « management humain » est-elle possible ? par Anna Musso, dans L’Humanité, 13 mai 2016.

Interview, au sujet de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde par Sylvie Aghabachian, dans Personnel, mai 2016.

Recension : Humanisme, de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, dans Liaisons sociales, mai 2016.

Recension : Manager humain, c’est possible, de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, dans Cerveau et psycho, par Christophe André, mai 2016.

Recension de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, dans Face au risque, mai 2016.

Les entreprises humanistes, dans RH Info, par Patrick Bouvard, 26 avril 2016.

Interview : Confiance et bienveillance : les nouvelles clés de la réussite d’une entreprise, sur RCF, par Béatrice Soltner, 18 avril 2016.

Interview, dans Décideurs, par Alexandra Cauchard, 11 avril 2016.

Participation à l’émission Le temps de le dire, animée par Stéphanie Gallet sur RCF, sur le thème Changements dans l’entreprise : les raisons d’être optimiste, en compagnie de Pierre-Olivier Monteil, 4 avril 2016.

Recension : Être heureux au travail, de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, sur le blog non-fiction.fr, par Marc Mousli, le 1er avril 2016.

Recension, de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, dans Alternatives économiques, par Marc Mousli, avril 2016.

Recension, de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, dans La revue du Mauss, par Alain Caillé, le 31 mars 2016 (p. 249).

Interview Peut-on être heureux au travail ?, dans Moustique, par Paulette Nandrin le 18 mars 2016 : 1e partie ; 2e partie.

Interview au cours de l’émission Europe 1 social club, le 17 mars 2016 par Frédéric Taddeï.

Recension : Comment les entreprises humanistes changent le monde, de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, sur le blog des Entrepreneurs d’avenir, par Pascal de Rauglaudre, le 15 mars 2016.

Interview sur Les entreprises humanistes, lors du salon du livre de Bruxelles, le 14 mars 2016, par Fleur Aldebert (libraire Mollat)

Recension : Une entreprise optimiste, de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, dans Sud-Ouest par Jean-Bernard-Gilles, le 6 mars 2016.

Des entreprises humanistes, une utopie ?, Interview sur RTL, 3 mars 2016 par Flavie Flament, avec Matthieu Dardaillon (On est fait pour s’entendre)

Interview Les entreprises humanistes, ça existe !, par Margaux Rambert, dans Psychologies magazine, mars 2016.

Recension : Une entreprise humaniste, est-ce réaliste de nos jours ?, de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, dans EcoRéseau Business, mars 2016.

Interview dans l’article L’entreprise Bisounours, ça marche !, par Christelle Gilquin, dans Femmes d’aujourd’hui, mars 2016.

Recension : Vers un nouveau climat de travail dans des entreprises humanistes et conviviales : un parcours de recherche avec Jacques Lecomte sur le blog de Jean Hassenforder, le 22 février 2016.

Les entreprises humanistes, Interview sur la Radio et Télévision Belge Francophone le 19 février 2016 par Véronique Thyberghien (Questions Clés)

Interview sur BFM Business par Emmanuel Lechypre, avec Philippe Askenazy, le 12 février 2016 ( La librairie de l’éco ).

Interview sur France Inter par Mathieu Vidard, avec Alexandre Jost, le 8 février 2016 (La tête au carré)

Recension de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, dans L’humanité par Cynthia Fleury, le 5 février 2016.

Recension de l’ouvrage Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, dans Les Echos, le 4 février 2016.

Interview dans l’article Donneriez-vous 80% de votre salaire ?, par Valentine Faure, dans Glamour, février 2016.

Interview par Thierry Groussin, dans Commencements, hiver 2015-2016 (p. 27-32).

Interview dans l’article Et si on essayait l’empathie ; par Emmanuelle Lucas dans La Croix, le 20 janvier 2016.

Interview Faisons confiance aux jeunes ; par Marie Coreixas dans L’Yonne républicaine , le 3 décembre 2015.

Interview L’être humain est prédisposé à la coopération ; par Pascale Senk dans Le Figaro, le 30 novembre 2015.

Interview L’altruisme permet de créer du sens ; par Andrea Ostojic, dans Le Cercle Psy, Hors série novembre-décembre 2015 (p. 3).

Interview dans l’article Deuil : Comment recréer du sens à partir de l’insensé ; par Constance de Buor dans La Vie, le 29 octobre 2015.

Interview Jacques Lecomte, Agnès Rebelle : regards croisés sur le bonheur ; par Marie-Pierre Noguès-Ledru, sur le blog de PRH France, 30 mai 2015.

Interview Il n’y a pas de honte à être heureux ; par Christine Kristof-Lardet, dans Présence, n° 2, 2015.

Interview dans l’article Se reconstruire après des carences affectives ; par Pascale Senk dans Le Figaro, le 23 février 2015.

Interview : Psychologie positive : croire en l’humain, par Corinne Delavelle, sur le site du cabinet Chrysippe

Commentaire suite aux attentats du 7 janvier : N’anticipons pas le pire, dans Psychologies, février 2015.

Chronique suite aux attentats du 7 janvier : Merci aussi à vous, journalistes !, dans Courrier de l’Ouest, 16 janvier 2015.

Interview-Portrait : Jacques Lecomte, au bonheur d’être humain, dans La Croix, par Emmanuelle Lucas, 27 et 28 décembre 2014 (1e page ; 2e page)

Interview dans le dossier Qu’est-ce qui nous rend heureux ?, dans Le Pèlerin par Marie-Valentine Chaudon, 25 septembre 2014.

Interview dans le dossier La bonté, mode d’emploi, dans Le Monde de l’intelligence par Julie Paysant et Fabien Trécourt, septembre-octobre 2014.

Interview dans le dossier Soyons positifs, dans Kaizen par Anne Lamy, septembre-octobre 2014.

Interview Résilience : un parcours de vie, dans Non-violence Actualité par Fabien Parthelot, juillet-août 2014.

La bonté humaine : Lecomte est bon ! sur le blog d’Olivier Clerc, le 24 juillet 2014.

Interview La bonté est contagieuse, dans Le Courrier de l’Ouest et Presse Océan par Yves Durand, 2 juin 2014.

Interview La famille, une valeur sûre, dans Les grands dossiers des Sciences Humaines par Jean-François Marmion, juin-juillet-août 2014.

Interview dans l’article Peut-on vraiment se mettre à la place de l’autre ?, dans Psychologies par Anne-Laure Gannac, juin 2014.

La bonté humaine, altruisme, empathie, générosité", livre de Jacques Lecomte, sur le blog de Féminin bio, par Lea Durupt, 13 juin 2014.

Rencontre avec Jacques Lecomte, témoin de la bonté de l’homme, sur le blog de PRH France, par Agnès Rebelle et Régis Halgand, 17 mai 2014.

Interview Coopération et confiance : la spirale vertueuse, dans l’article Quand l’humanisme prospère, dans La Vie par Sophie Bartczak, 15 mai 2014.

Vers l’avènement de l’homo empathicus, Interview dans Com’ent par Xavier de Fouchécour, mars 2014.

Interview dans l’enquête Aider les autres sans aller au bout du monde, dans Marie-Claire par Catherine Castro, mars 2014.

Interview dans l’enquête Ces personnes qui nous inspirent, dans Le Figaro (p. 12) par Pascale Shenk, 24 février 2014.

Interview dans l’enquête Et la bienveillance ? Bordel !, dans Le Nouvel observateur par Cécile Deffontaines, 23 janvier 2014.

Interview dans le journal de 12 h de Sud Radio par Cyril Brioulet, sur la psychologie positive, 23 janvier 2014.

Participation à l’émission Déshabillons-les, animée par Hélène Risser sur Public Sénat, sur le thème L’optimisme en politique, en compagnie de plusieurs experts de la vie politique, 11 janvier 2014 .

Participation à l’émission Le temps de le dire, animée par Stéphanie Gallet sur Radios chrétiennes de France, sur le thème de la résilience, en compagnie de Laurence Noëlle et Jacques Poujol, 9 janvier 2014.

Interview dans le journal de 20 h de France 2, dans un reportage sur les nouvelles approches anti-stress, 4 janvier 2014.

Participation au journal de 12 h de France Info, sur le thème de la bonté, à propos de Nelson Mandela, 6 décembre 2013.

Participation à l’émission Service Public de France Inter, sur le thème de la solidarité, avec Guillaume Erner, 22 novembre 2013.

La gentillesse, Interview sur France Inter, 13 novembre 2013 par Pierre Weill (Le téléphone sonne), en compagnie d’Arnaud de Saint Simon et Emmanuel Jaffelin.

Interview dans le dossier Et si on essayait la gentillesse, La Croix, par Françoise Marmouyet, 13 novembre 2013.

La bonté humaine, un livre à dévorer..., sur le site de l’association Emergences

Etre gentil est bon pour la santé, Interview dans Le Pèlerin, par Elodie Chermann, 7 novembre 2013.

Gentillesse : comment en faire une force et pas une faiblesse ? sur Europe 1, 31 octobre 2013 avec Helena Morna (Les Experts)

Interview Non, nous ne sommes pas nés mauvais, Télérama, dans l’article de Lorraine Rossignol, 30 octobre 2013.

La bonté humaine sur le site Sagarmartial, 27 octobre 2013, par Martial Baranzini.

Interview dans L’Inexploré, par Stéphane Allix, octobre-novembre-décembre 2013.

Les mystères de l’altruisme sur Europe 1, 22 août 2013 avec Roland Perez (Les Experts)

Comment vivre ensemble ?, Interview sur Radio France Internationale, 18 juillet 2013 par Caroline Lachowsky (Autour de la question), en compagnie de François Flahaut. Nous sommes deux co-signataires, parmi de nombreux autres, du Manifeste convivialiste. Déclaration d’interdépendance

Interview par Evelyne Oberson sur Radio Télévision Belge Francophone, 31 mai 2013 (Emission O Positif).

L’altruisme fait recette dans la recherche par Emmanuelle Réju dans La Croix, 11 mars 2013.

Bonté divine ! Non... Bonté humaine ! sur le site Inter-Med, 6 février 2013.

Osons la gentillesse ! dans Femmes d’aujourd’hui par Christelle Gilquin, 31 janvier 2013.

Les bienfaits de la gentillesse, Interview sur RTL, 13 novembre 2012 avec Flavie Flament (On est faits pour s’entendre)

Recension dans Cerveau et psycho, par Laurent Bègue, novembre-décembre 2012.

Sommes-nous naturellement bons ?, Article dans Le Républicain lorrain, 22 octobre 2012.

Interview par Véronique Thyberghien sur Radio Télévision Suisse avec Jean-Claude Guillebaud, 14 octobre 2012, (Hautes fréquences).

S’appuyer sur les ressources ignorées des délinquants, Article dans La Croix, 10 octobre 2012.

La bonté en partage, Interview par Brigitte Baudriller, dans A l’Ecoute (magazine de la Fondation d’Auteuil), octobre-novembre 2012.

Développer l’empathie, combattre l’égoïsme, Interview par Jacques Trémintin dans Le journal de l’animation, octobre 2012.

Recension dans Alternatives économiques, par Denis Clerc, octobre 2012.

La bonté humaine : utopie ou réalité ? dans Fundraizine, octobre 2012.

Interview par Richard Boudes dans Midi Libre, 28 septembre 2012.

Interview par Catherine Erard sur Radio Télévision Suisse, 24, 25 et 26 septembre 2012, (A vue d’esprit).

La bonté humaine sur le site de la Fondation Ostad Elahi, 24 septembre 2012, par Sandrine Duplessis.

Interview par Jacques Trémintin dans Lien social, 13 septembre 2012, au sein d’un dossier sur la psychologie positive.

Interview par Stéphanie Gallet sur Radios chrétiennes de France, 6 septembre 2012, (Le temps de le dire). Thème : les héros du quotidien (avec Frédérique Bedos et Philippe Demenet).

L’Eden, c’est les autres dans L’Express par Chloé Henry le 22 août 2012.

Interview sur France Inter le 21 août 2012 par Thomas Chauvineau (Le débat de midi).

"Rousseau a découvert ce qu’on appelle l’empathie", Interview par Pascale Senk dans La Vie, le 12 juillet 2012 (pp. 15-17).

Notre nature profonde porte à la bonté, Interview par Diane Gautret dans Famillle chrétienne, le 7 juillet 2012.

Ce que la science confirme des intuitions de Rousseau, Tribune dans Le Monde, le 5 juillet 2012.

Interview par Sophie Haberbüsch, sur le site Anthropoweb, le 4 juillet 2012.

La bonté humaine, Interview par Nicolas D’Inca dans Bouddhisme Actualités, juillet-août 2012.

Pensez positif pour des vacances heureuses !, Interview sur France Inter, le 28 juin 2012, avec Mathieu Vidard et Thierry Janssen (La tête au carré)

Sommes-nous naturellement bons ?, Interview sur France 2, le 27 juin 2012, avec Sophie Davant (C’est au programme).

Homo sapiens- égoïste ou altruiste ?, Débat sur Radio Canada, le 17 juin 2012 à partir de 13 h avec Yannick Villedieu (Le bar des sciences).

Etes-vous vraiment bon ou bonne ? par Philippe Presles, sur le site e-sante.fr, le 12 juin 2012.

Comment la bonté peut grandir en nous ; interview par Pascale Senk dans Le Figaro, le 4 juin 2012.

La bonté humaine. Est-ce possible ? sur le blog de Jean Hassenforder, le 3 juin 2012.

Et si l’homme était un ami pour l’homme ; interview par Sophie Peters dans La Tribune, le 1er juin 2012.

Recension dans Sciences Humaines, par Martine Fournier, juin 2012.

La bonté humaine ; Un livre de Jacques Lecomte sur le blog de l’Association de Thérapie Familiale Systémique, le 31 mai 2012.

Interview sur France Inter, 30 mai 2012, avec Daniel Fiévet Ouvert la nuit.

Et si notre vraie nature n’était pas l’égoïsme, mais l’altruisme ? Interview par Geneviève Comby dans Le Matin Dimanche (Suisse), 27 mai 2012.

La nécessité du bien recension dans L’Humanité, par Cynthia Fleury, 23 mai 2012

La bonté interview sur France Inter, 19 mai 2012 avec Manuelle Calmat-de Gmeline (Un psy dans la ville).

L’Homme est-il naturellement bon ?, Interview sur RTL, 18 mai 2012 avec Flavie Flament (On est faits pour s’entendre)

"La bonté humaine 2" sur le blog de Matthieu Ricard, 18 mai 2012.

Éloge de la bonté, Interview sur France Inter, 14 mai 2012 avec Mathieu Vidard (La tête au carré).

Recension dans Le Cercle Psy, par Ingrid Capucin, 9 mai 2012.

La bonté, modèle d’insoumission ! dans Sud-Ouest, par Jean-Claude Guillebaud, 6 mai 2012.

Interview sur Radio Suisse romande, 5 mai 2012 avec Roselyne Fayard (Les hommes et les femmes)

D’où vient la bonté ? sur Radio France Internationale, 1er mai 2012 avec Caroline Lachowsky (Autour de la question)

Interview dans Psychologies Magazine par Christilla Pellé-Douël, mai 2012.

Politique et bonté humaine dans La Vie, par Jean-Claude Guillebaud, 26 avril 2012.

Interview sur Radios chrétiennes de France, 25 avril 2012, avec Stéphanie Gallet (Le temps de le dire).

"La bonté humaine" : Un livre à lire sur le blog de Matthieu Ricard, 22 avril 2012.

Interview dans Ca m’intéresse par Frederika van Ingen, avril 2012.

... C’est fini ! ;-)
D’autres recensions et interviews ont eu lieu antérieurement, mais je ne les ai pas rassemblées.

ARTICLES ET CHAPITRES DE LIVRES

- Lecomte J. (2014). La morale : entre raison et émotions ?, L’Essentiel Cerveau et psycho, mai-juillet, 29-34.

- Lecomte J. (2014). L’altruisme est-il de l’égoïsme caché ?, L’Essentiel Cerveau et psycho, mai-juillet, 29-34.

- Lecomte J. (2014). L’empathie présente dès la naissance, Métiers de la petite enfance, 210, 15-16.

- Lecomte J. (2014). Le convivialisme existe, je l’ai rencontré, Revue du Mauss, 43, 99-114.

- Lecomte J. (2013). L’empathie source essentielle de résilience, Grands dossiers de Sciences Humaines, septembre-novembre, 32, 42-43.

- Lecomte J. (2012). Les multiples effets de la justice restauratrice, Le journal du droit des jeunes, avril.

- Lecomte J. (2012). Face aux catastrophes mortelles, la solidarité plutôt que l’égoïsme, in V. Przyluski et S. Hallegatte (dir.). Gestion des risques naturels, Leçons de la tempête Xynthia, Versailles, Quae, 71-86.

- Lecomte J. (2012). Est-il justifié de parler de psychologie positive ?, Cahiers internationaux de psychologie sociale, 93 (1), 21-36.

- Lecomte J. (2012). La justice restauratrice, Revue du Mauss, 40 (2), 223-235.

- Lecomte J. (2011). L’empathie et ses effets, Encyclopédie médico-chirurgicale, Savoirs et soins infirmiers, Paris, Elsevier Masson.

- Lecomte J. (2009). L’éducation humaniste, in Actes du 21e Congrès national de l’AFPEN,- Bien vivre l’école, vers une éducation humanisante, Clermont-Ferrand, AFPEN, 13-25.

- Lecomte J. (2008). La théorie du flux ; Comment la motivation intrinsèque donne du sens à notre vie, in P. Carré et F. Fenouillet (dir.). Traité de psychologie de la motivation, Paris, Dunod, 107-124.

- Lecomte J. (2006). La résilience après maltraitance, fruit d’une interaction entre l’individu et son environnement social. C@hiers de psychologie politique (revue électronique). 8, juillet 2006.

- Lecomte J. (2005). Favoriser la résilience des personnes handicapées mentales, Reliance, Revue des situations de handicap, de l’éducation et des sociétés, 18, 15-20.

- Lecomte J. (2005). Les caractéristiques des tuteurs de résilience, Recherche en sons infirmiers, 82, 22-25.

- Lecomte J. (2004). Les applications du sentiment d’efficacité personnelle. Savoirs, Hors-série : Autour de l’œuvre d’Albert Bandura, 5, 59-90.

- Lecomte J. (2002). Qu’est-ce que la résilience ? Question faussement simple, réponse nécessairement complexe. Pratiques psychologiques, (1), 7-14.

- Lecomte J. (2001). Du bon usage de la mémoire et de l’oubli. Cahiers Médico-sociaux, 159-167.

- Lecomte J. & Manciaux M. (2001). Maltraitance et résilience. Cahiers Médico-sociaux, 89-94.

- Manciaux M., Lecomte J.. Vanistendael S. & Schweizer D. (2001). Conclusions et perspectives. Cahiers Médico-sociaux, 241-253.

- Manciaux M., Vanistendael S., Lecomte J. & Cyrulnik B. (2001). La résilience : état des lieux. Cahiers Médico-sociaux, 13-20.

(1) Gable S.L & Haidt J. (2005). What (and why) is positive psychology ?, Review of General Psychology, 9 (2), 103-110.
(2) Mandela N. (2002). Un long chemin vers la liberté, Livre de poche, p. 753.
(3) King M. L. (1961). Love, Law, and civil disobedience, in M. L. King (1991). A testament of hope, The essential writings and speeches of Martin Luther King Jr., New York, HarperCollins, p. 47-48.